La verticalité me préoccupe depuis toujours.

 

Enfant, couchée sur le sable des plages de la Baltique, j'ai regardé cette ligne qui sépare la mer du ciel, profane du espérée, visible de l'inconnu. Maintenant, elle est là pour structurer, stabiliser, organiser. Partout où elle se manifeste, un bonheur, une paix inexplicable se répend en moi. logokdoDans la couleur, je recherche une force qui comme dans la musique polyphonique permet à chaque voix d'exister, mais offre à l'ensemble l'harmonie et l'équilibre.

Le rêve est pour moi plus proche, plus familier que la vie sans illusions. 

L'acte de peindre m'offre une intimité avec moi même. Le doute qui accompagne souvent le travail devient une source d'énergie qui permet d'éviter les compromis et les habitudes. La couleur est dotée d'une résonance particulière; elle peut être porteuse d'espoir, de joie, ou de nostalgie, de tristesseou encore de mélancolie. Elle est son propre monde que j'aime regarder se mouvoir.

 

 

  • Plage de la Mer Baltique

    Plage de la Mer Baltique

  • Vision verticale de la mer Baltique

    Vision verticale de la mer Baltique

  • Bord de mer de la Baltique

    Bord de mer de la Baltique

  • Vision verticale du Bord de mer de la Baltique

    Vision verticale du Bord de mer de la Baltique

     

    Mes certains amours...

    J'aime Vermeer et Ravel, j'aime le mouvement, le vent et le sable.
    j'aime voir la pluie, les orages et les nuages.
    j'aime le picotement du sel sur ma peau.
    J'aime le vin, les groseilles, l'eau ferreuse, les tartines au beurre salé.
    J'aime l'inconnu, les cheveux blonds. 

    j'aime l'odeur de la térébenthine, du musc, des lilas et des roses parfumées, du thym, de la sauge, et du romarin.
    j'aime les draps en soie, les dîners voluptueux, l'odeur des églises, la porosité des vieilles pierres rouges des géraniums et gris du béton
    J'aime les grues, le vélo, les chants bulgares, les pissenlits, les bouleaux et les moineaux, les yeux noisettes, le bain de nuit, l'heure bleue.

    Miles Davis, le violoncelle, la vie...

     

     

    Copyright 2016 2017 RENATA SZYROCKA